Arthrose cervicale peut être due à l’extension cervicale

Vous avez des douleurs au cou, des tensions dans les cervicales liées à de l’arthrose cervicale et vous cherchez une solution pour vous soulager.

Si vous êtes peintre, cariste C5, pontier ou exercez un métier nécessitant de lever régulièrement la tête, alors la position que vous adoptez dans votre activité professionnelle peut en être responsable.

Travailler sous un plafond, gerber des palettes en hauteur, ou tout simplement surveiller des travaux en hauteur, nécessite de lever la tête durant plusieurs heures par jour.

Cette posture peut paraître anodine mais provoque une compression sur l’arrière des cervicales (C4-C5; C5-C6; C6-C7), sans nécessairement provoquer de douleurs au cou durant l’activité professionnelle. 

Radio de l'extension cervicale avec contrainte mécanique
Radio permettant de visualiser les zones de compression sur les cervicales, lors de l’extension.

Cependant, après plusieurs années d’exposition quotidienne, il peut y avoir une usure des vertèbres cervicales et de l’arthrose peut apparaître.

Vidéo 3D des cervicales C4-C5-C6-C7 avec l’apparition d’arthrose en accéléré entre C7 et C7

Les symptômes de l’arthrose cervicale

L’arthrose cervicale est caractérisée par :

-Une raideur de la nuque notamment le matin au réveil. 

-Une diminution de l’amplitude pour tourner la tête ou lever la tête.

Cela peut être aussi accompagné d’une sensation :

-d’avoir la tête lourde

-de craquement ou pincement dans le cou

-de sable dans les cervicales

-d’aiguille plantée à l’arrière du cou

-de fourmillements dans les bras ou les mains.

Il est possible aussi de se retrouver soudainement avec le cou bloqué en levant la tête, durant l’activité.

Actuellement, il n’y a pas de solution pour éliminer l’arthrose déjà installée. 

Cependant, il est possible en soulageant le poids de la tête lors du regard vers le haut de diminuer les douleurs liées à l’arthrose voir d’arrêter, le développement de l’arthrose cervicale.

L’exosquelette VIZO fonctionne comme un maintien cervicale, en permettant de reposer la tête, tout en l’accompagnant dans la totalité de son mouvement.

A l’inverse d’une minerve, l’utilisateur peut continuer à regarder vers le haut durant son activité professionnelle, avec une grande liberté de mouvement, tout en préservant ses cervicales d’une usure prématurée.

Si vous le souhaitez, vous trouverez sur le lien suivant, plus d’information sur l’arthrose de manière générale.

Paul BRIANT